Ma vie

La charge mentale ou comment devenir maboul

emma-charge-mentale_5878385

La charge mentale lorsqu’on est mère, femme, épouse, employée, femme active est un véritable fardeau. L’illustratrice Emma l’a très bien illustré ici et cela est devenue viral sur les réseaux sociaux. Elle a tapé dans le mille. On s’est toutes reconnues et on s’est dit « mais bon dieu j’en gère un tas de trucs sans qu’on me donne la légion d’honneur !! ». Cette charge mentale pèse sur nous sans que finalement les autres et accessoirement le conjoint/père/mari s’en rendent compte. On se retrouve à accumuler mentalement un nombre de choses hallucinantes à faire/à organiser/à préparer/à anticiper !

Pour ma part, j’ai un mari qui depuis 3 ans a monté son entreprise. Il a clairement beaucoup moins de temps qu’auparavant. Il cuisinait tous les soirs, gérait les courses et s’occupait de notre premier pendant que je travaillais. Aujourd’hui, il gère les enfants lorsque je suis au travail mais sinon il cuisine et fait les courses que le week end et encore ponctuellement.

Du coup, j’ai augmenté la liste des choses que je dois gérer. Je me considère comme quelqu’un d’organisé mais franchement des fois, j’ai l’impression que je vais exploser de la cervelle. Du coup, je peux mal dormir, souffrir de dermatillomanie (niveau des pouces pour moi) et ressentir une immense fatigue mentale.

Je gère :

  • l’administratif de la maison et ponctuellement un coup de main pour l’activité du mari
  • la gestion des rdv médicaux des enfants
  • la gestion du planning, des horaires, de la fiche de paye et du paiement de la nounou
  • la gestion de la vie scolaire
  • les courses (vive le drive)
  • l’élaboration des repas sauf ceux du soir quand je finis à 21h
  • le ménage, rangement, tri de la maison
  • la tonte de la pelouse
  • la gestion de l’animal domestique (véto, nettoyage, croquette, lavage du panier)
  • la gestion du linge (achats pour moi et les enfants, tri, lavage, repassage, rangement)
  • je prépare les habits des enfants la veille au soir
  • je prépare le sac de la petite pour la nourrice le matin avec ses pots, si je le fais pas, je prépare un post it avec ce qu’il faut prendre à mon mari…

A cela s’ajoute les petites listes de choses à faire par ci par là. Comme le dit très justement la maman de quatre enfants. C’est lourd, c’est pesant, c’est fatiguant, c’est usant. Mais comment faire autrement ? Mon mari ne pensera jamais à autant de choses que moi je le fais !

En vrac quelques unes de mes pensées du moment :

  • pensez à vider le verre du garage
  • pensez à ranger les jouets de la salle de jeux
  • changer dans la semaine les draps des lits des petits
  • pensez à dire à la nounou le changement du 23 mai
  • pensez à rappeler au mari que le 23 mai je suis en formation toute la journée
  • pensez à mettre à jour le planning de la nounou avec ce changement du 23 mai!
  • prendre rdv pour la petite chez le doc
  • pensez à trier les habits dans les armoires des petits
  • aller à la pharmacie
  • ne pas oublier de faire le plein dans la semaine
  • couper les ongles de la petite
  • faire sa gamelle pour le boulot fin de semaine
  • tondre la pelouse
  • préparer le planning pour la maison et la nounou
  • ne pas oublier le rdv à point p
  • pensez à vermifuger le chien

ect ect ect

A cela s’ajoute mon travail qui est un travail qui prend la tête parfois aussi avec son lot de stress, d’humanité à gérer, d’imprévus, d’urgence… Mentalement, il faut être solide. C’est pour cela que j’ai besoin aujourd’hui de faire un peu de sport pour ne penser à rien pendant 45 minutes trois fois par semaine en écoutant à fond de la musique type Daft Punk mais version 1997 (un luxe) et que je n’envisage pas d’autres enfants. C’est cruel mais j’ai l’impression que cela va empirer ma charge mentale. La vision des hommes de tout cela ici.  Et toi, es-tu comme moi mentalement chargée?

 

Publicités

7 réflexions au sujet de « La charge mentale ou comment devenir maboul »

  1. C’est clair que depuis que la BD d’Emma est sorti toutes les femmes se rendent compte de cette charge!
    J’aime bien ta petite liste qui ressemble étrangement à la mienne avec des choses que mon mari qualifierais de complètement futiles, mais pourtant complètement essentielles car si personne ne le fait cela s’accumule et on sait bien qui devra finir par faire tout ça!!

    Aimé par 1 personne

  2. cela me rappelle quand j’avais mes 2 filles petites + mon boulot+ entretien du pavillon !!! Pas le temps de faire du sport et c’est à 45 ans que j’ai commencé la course à pied . Si tu peux en faire avant c’est mieux pq ça déstresse et ça vide la tête.. Courage en tout cas pour tout et ton joli métier bien difficile . J’étais assistante sociale et j’ai souvent travaillé avec le médical pq le médical et le social c’est indissociable pour moi !

    J'aime

  3. Personnellement j’ai du mal à me rendre compte si je suis en surchargé mentale ou pas… Avec mon mari on se partage assez bien les tâches. Et celles que je fais seule c’est parce que ça me plaît (le reste je m’arrange pour partager…). Du coup je ne prends pas ça pour de la charge mentale! Et j’ai une très grande capacité à couper et relativiser ce qui permet à mon cerveau de se reposer assez régulièrement et au moins toutes les nuits ou presque.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s