Non classé

Etre fonctionnaire entre mythes et réalités

 

fonctionnaire

 

Je suis titulaire de la fonction publique hospitalière. J’entends souvent des réflexions désagréables concernant le fait d’être fonctionnaire.

Etre fonctionnaire, cela implique d’avoir des droits mais aussi et surtout des devoirs.

Ses droits :

  • Le droit à rémunération et à pension de retraite
  • Le droit à des congés
  • Le droit à la formation professionnelle
  • Le droit à la participation
  • Le droit à la protection de l’administration

Ses devoirs :

  • L’obligation de se consacrer entièrement à ses fonctions : en principe, un fonctionnaire ne peut en aucun cas cumuler ses fonctions avec une autre activité, privée ou publique. Il existe néanmoins des exceptions, par exemple pour les activités d’enseignement ou d’écriture.
  • L’obligation de discrétion professionnelle et de respect du secret professionnel : le fonctionnaire ne doit pas divulguer des informations ou des documents dont il a eu connaissance à l’occasion de ses fonctions, sous peine de sanctions disciplinaires ou pénales selon le cas.
  • Le devoir d’obéissance aux instructions de son supérieur hiérarchique. Néanmoins, cette règle a été atténuée depuis le Seconde Guerre mondiale. Le fonctionnaire doit au contraire refuser d’obéir à un ordre lorsqu’il est manifestement illégal et contraire à un intérêt public.
  • Le devoir de moralité, y compris en dehors du service : un fonctionnaire ne doit pas choquer par son attitude (alcoolisme, scandale public…), ni porter atteinte à la dignité de la fonction publique.
  • Le devoir de probité : le fonctionnaire ne doit pas utiliser les moyens du service à des fins personnelles, ni avoir d’intérêts dans les personnes morales de droit privé (ex : entreprises) que ses fonctions l’amènent à contrôler. Ce devoir est complémentaire à l’obligation de se consacrer à ses fonctions.
  • L’obligation de neutralité : le fonctionnaire doit assurer ses fonctions à l’égard de tous les administrés dans les mêmes conditions, quels que soient leurs opinions religieuses ou politiques, leur origine, leur sexe, et doit s’abstenir de manifester ses opinions.

 

Etre fonctionnaire pour beaucoup, c’est avoir des missions cool, des horaires cool, pas mal de congés.

Oui aujourd’hui, mes avantages numéro un ce sont mes congés. J’en ai 32 par an avec 19 RTT.

Par contre, mes heures supplémentaires ne sont pas payées et très difficilement récupérables. Mon salaire progresse de 80 euros brut tous les trois ans. Un dimanche travaillé nous rapporte 46 euros.

On a le droit à la promotion professionnelle comme je vais bénéficier pour Septembre. Par contre et là c’est incroyable, je suis titulaire IDE et quand je reviendrai diplômée cadre, je serai toujours payée comme une IDE et ce, jusqu’au bon vouloir de la direction. Il faut qu’ils organisent un concours cadre de santé et que je le réussisse. Ils ne m’ont rien promis. Du coup, je sais déjà que mes efforts n’auront pas de récompense pécuniaire.

Quand j’expose cela à quelqu’un qui travaille dans le privé, cela parait incroyable mais c’est la réalité de la fonction publique.

Alors arrêtez de penser que vous avons de la chance car je pense que les conditions de travail, de salaire et de compensation des fonctionnaires ne sont pas exceptionnels.

 

6 réflexions au sujet de « Etre fonctionnaire entre mythes et réalités »

  1. J’ai travaillé pendant deux ans dans la fonction publique territoriale et je bossais comme une folle, pendant que d’autres se tournaient les pouces. Y a des fainéants partout, et il faut arrêter de dire qu’ils sont surtout dans la fonction publique. Et comme tu le dis très bien, oui on a des droits, mais aussi des devoirs, et parfois pas tant d’avantages que ça.

    Aimé par 1 personne

  2. très juste. Il est vrai que l’on a plus de congés que dans le privé, mais pas du tout les mêmes salaires ! je pourrais gagner le double dans le privé. J’ai fait le choix de rester dans la fonction publique pour ma famille, parce que cela me permet d’être plus présente. Les congés sont le seul avantage pour moi, et de toute façon je n’ai pas le salaire qu’il faut pour les occuper en voyageant !

    Aimé par 1 personne

  3. Il y a fonctionnaire et… fonctionnaire…
    Perso je ne me plains pas, même si avec un concours à bac+5 pour être enseignante on espère être mieux payé, au final il y a qu’en même pas mal d’avantages: les vacances scolaires, les horaires, presque tous mes mercredis, je peux bosser chez moi et donc garder mes enfants quand eux non plus n’ont pas école. Oui y’a aussi des inconvénients mais pour l’instant j’arrive encore à en faire abstraction.
    Pour avoir été prof d’équitation pendant pas mal d’années, à me faire des 60h/semaine, des week-end à me lever à 4h du mat pour emmener les mômes en concours, finir les soirs de semaine à 20h pour donner les leçons et nourrir les bourriques après, avoir trop chaud l’été, trop froid l’hiver… bref j’ai qu’en même une qualité de vie (et de salaire) nettement meilleur aujourd’hui que je suis fonctionnaire.
    Après, je sais que certains métiers de la fonction publique ne sont absolument pas pour moi, et celui d’infirmière en fait parti 😉

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s