Mes études à l'IFSI et l'IFCS

Douche froide

 

 

Après le retour difficile dans mon établissement avec un contexte de covid, je sais depuis 10 jours que je reprends ma formation cette semaine. Nous reprenons déjà à distance dans un premier temps pour finir l’écriture de notre mémoire. Je suis contente de pouvoir finir ce travail de recherche pour lequel je me suis beaucoup investie. J’ai encore concrètement toute la partie analyse et la partie d’intérêt pour la profession a développer. J’espère atteindre les 50 pages. Nous devons le rendre le 3 juin et la soutenance sera le 18 ou 19 juin.

Un retour physique à l’IFCS est prévu pour le 18 mai pour le moment. On est censé pouvoir continuer nos cours en présentiel, avec un retour sur expérience concernant le covid. Nos deux stages qui restaient à faire sont transformés par ce retour dans nos services pour le covid.

J’ai rencontré la semaine dernière ma direction concernant mon avenir dans l’établissement post formation. J’avais un pressentiment. Une sorte d’indifférence concernant ma formation, mon retour dans l’établissement et la suite des événements.

Ce pressentiment était bon. Ma directrice, fraichement arrivée, m’a expliqué qu’elle ne connaissait pas assez l’établissement pour savoir ses besoins en manière d’encadrement. J’ai essayé de mettre en avant mon diplôme de cadre de santé, peu représenté dans mon établissement (un cadre de santé contre 15 cadre socio-éducatifs) utile dans un établissement médico-social… Mais elle a été ferme. Même si ils m’ont payé une formation de cadre de santé, je reviendrai dans l’établissement en tant qu’infirmière. Oui c’est comme ça aussi la fonction publique. Ce sont des décisions qui peuvent paraitre dénuées de sens.

La pilule n’est pas facile à avaler. On m’avait présenté un projet pour mon départ en formation, je devais encadrer une MAS qui accueille des résidents lourdement handicapés et où les soins sont nombreux. Ce projet ne tient plus à l’heure actuelle. Aujourd’hui, j’essaie tout d’abord de me concentrer sur la fin de la formation et ensuite, je vais chercher un poste ailleurs mais dans la FPH. Car je dois 2 ans et demi à la fonction publique hospitalière dans le cadre d’une promotion professionnelle.

C’est un peu les montagnes russes dans ma tête. J’essaie de rester motivée. J’ai vraiment envie de concrétiser ma formation et d’exercer en tant que cadre de santé.

 

2 réflexions au sujet de « Douche froide »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s